L'école Saint Jean-Baptiste de la Salle ouvre place de l'Arsenal le 2 octobre 1931. C'est l'aboutissement des efforts déployés par d'anciens élèves des Frères des Écoles Chrétiennes qui avaient pu apprécier la valeur de l'éducation et de l'enseignement qu'ils avaient reçus.

 

 

Qui était Saint Jean-Baptiste de la Salle ?

Jean-Baptiste de la Salle, chanoine de Reims, aide un petit groupe de maîtres d'écoles gratuites à se mettre à la hauteur de leur mission d'éducateurs chrétiens, et renonçant à sa situation de privilégié, s'unit à eux dans les années 1680-1685. 

C'est ainsi que naît l'Institut des Frères des Écoles Chrétiennes, entièrement voués à l'éducation chrétienne des "enfants des artisans et des pauvres" tous laïcs et menant, en ville seulement, une vie proche de celle des religieux, avec la soutane noire, le rabat blanc et "les quatre bras" (manteau à manches flottantes) qui seront connus dans le monde entier.

 

 

 

 

Un novateur pédagogique

Jean-Baptiste de la Salle fut un novateur en pédagogie. Et surtout il sut rassembler et généraliser les trouvailles de ses devanciers. Il n'hésite pas à rompre avec les habitudes de son temps. Certes, quelques attitudes demandent aujourd'hui à être révisées, comme le caractère trop logique et analytique des méthodes, l'insistance sur le silence et sur la gravité, au détriment de la liberté d'expression et d'une saine détente.

Mais d'autres principes restent toujours valables : le caractère global de l'éducation (à la fois chrétienne, intellectuelle, pratique, morale), l'importance des bases que sont la lecture, l'écriture, le calcul, l'usage de la répétition, du contrôle régulier, la participation active et la responsabilité de l'élève,etc.

 

SJB Production - 2013 - Site réalisé à l'aide du CMS JOOMLA - Mentions légales